Le Sak Yant – Tatouage au bambou

En partant au Cambodge j’avais déjà cette petite idée en tête de me faire tatouer dès mon retour en France, afin que reste gravé en moi à tout jamais, un petit bout de ce premier grand voyage.

J’avais imaginé me faire tatouer directement au Cambodge, pour que la symbolique du tatouage, à laquelle je suis très attachée, soit encore plus forte. En lisant quelques récits sur internet, j’avoue avoir dans un premier temps, mis cette idée de côté… Conditions d’hygiène, maladies, suivi et retouches, soleil, baignade… Autant d’inconvénients qui m’ont fait mettre mon projet de côté.

Au fil de nos rencontres, j’ai commencé à m’intéresser au tatouage traditionnel bouddhiste dit « Sak Yant ». Ces tatouages sacrés aux pouvoirs « magiques » répondant à une cérémonie stricte font partie intégrante de la culture cambodgienne même si le nombres de maîtres tatoueurs se fait de plus en plus faible. C’est dans la province de Kep que nous en avons entendu parler pour la première fois. Un moine au moins pratiquerait encore cet art dans les terres…

C’est en arrivant sur Siem Reap que le projet s’est concrétisé. On y trouve la Fédération Khmer Sakyant, qui est juste à mes yeux, LA meilleure adresse pour quiconque veut se lancer dans un tatouage au bambou !

tt

Prise de contact

J’ai pris contact avec la Fédération via Facebook. Ils sont d’ailleurs super réactifs, et parlent très bien l’anglais ce qui est vraiment appréciable quand on se lance dans un tel projet. Après quelques échanges, on m’a rapidement proposé de prendre rendez-vous. Si j’avais la possibilité de me faire tatouer aussitôt, il ne s’agissait en aucun cas d’une obligation et j’aurais pu me rétracter à tout moment.

Dès le lendemain matin, je me suis donc présentée à la Fédération. L’accueil y a été très chaleureux (comme partout au Cambodge). Nous avons été reçues par le maître Sak Yant ainsi que le tatoueur. On nous a proposé des bouteilles d’eau, et de coca, et on m’a remis différents book avec les modèles de Sak yant. A la base, l’idée n’est pas de choisir un tatouage esthétique mais un tatouage représentatif et symbolique, qui répond aux besoins et attentes du tatoué. Évidemment face à la multitude de modèles, pas évident de repérer ceux qui nous plaisent sans en connaître la signification. J’avais fait un peu de recherches la veille sur leur page Facebook. J’avais une idée du style de tatouage que j’aimais, de la signification que j’en voulais et surtout de la dimension. Un particulièrement avait attiré mon attention …

DSC03349

Choix du tatouage

Dès que le tatoueur eut fini de tatouer les moines présents avant moi, il se présenta à moi afin que nous échangions sur mes motivations et le tatouage désiré. Il faut savoir que le Sak Yant répond à une tradition ancestrale et à un respect de la coutume. Il semblerait que le maître Sak Yant et le tatoueur puissent refuser de vous tatouer si vous n’adhérer à cette tradition.

Nous avons échangé un bon moment. J’ai exprimé au tatoueur quelle signification ou plutôt quelle « protection » j’envisageais pour mon tatouage. La taille du tatouage a aussi été déterminante pour le choix final du tatouage. Pour être efficace le Sak Yant doit être porté le plus près possible de la tête. C’est pour cela qu’ils sont généralement fait sur le haut du dos. J’avais pour ma part choisi de le faire sur l’omoplate droite.

Très vite la tatoueur m’a conseillé de partir sur un symbole des quatre éléments. Il voyait en moi le feu ou l’eau. En découvrant le symbole du feu, j’ai immédiatement reconnu le modèle que j’avais repéré la veille sur internet. Voyant cela comme un signe, ma décision était prise. Je me ferai tatouer, maintenant.

unnamed

Prix

Pour le modèle choisi, on m’a proposé deux tarifs :

  • 80$ pour un tatouage au pistolet classique
  • 100$ pour un tatouage fait au bambou

A cela s’ajoute des frais pour la cérémonie. Il était précisé sur leur page Facebook de venir avec tout un panier d’offrandes pour les dieux afin de respecter la cérémonie d’activation du tatouage. J’avoue être totalement passée à côté de cette information.

Pour 12$, un jeune homme s’est rendu au marché pour moi afin d’acheter des fleurs de lotus, des fruits (7 types différents), de l’encens, des bougies, des faux dollars…

Mon tatouage m’aura donc coûté 112$, une certaine somme, pas forcément des plus économique certes, mais c’est le prix pour un tatouage sacré et de qualité.

DSC03356

Déroulement du tatouage

Une fois la décision prise, on m’a demandé de me présenter devant l’autel afin d’y brûler de l’encens et d’invoquer les dieux. Le tatoueur m’a inscrit un mantra dans le creux de ma main, m’a demandé de le réciter et m’a invité à refermer le point pour toute la durée du tatouage.

Il aura suffit de 25 petites minutes pour que le tatouage prenne forme. La douleur est selon moi, largement supportable, pas tellement pire qu’un tatouage fait au pistolet.

Une fois le tatouage fini, il est temps de passer à la cérémonie d’activation des pouvoirs du tatouage. Le maître Sak Yant m’a invitée à me présenter devant lui muni de la corbeille d’offrandes et a récité quelques prières. C’était un moment fort, touchant, inoubliable…

DSC03352

L’après tatouage

S’il existe un avantage majeur au tatouage au bambou c’est bien celui de pouvoir aller se baigner aussitôt. Pas de délai de cicatrisation empêchant la baignade, et il faut avouer qu’il s’agit là du principal inconvénient de se faire tatouer en vacances ! Tester et approuvé, j’ai profité de la piscine de notre hôtel dès le lendemain et le tatouage n’a pas bougé.

Comme pour tout tatouage il suffit de se protéger du soleil et d’hydrater le tatouage les premiers jours. Pas de croutes, ou de tatouage qui gratte avec cette méthode et une cicatrisation ultra rapide !

Par ailleurs, pour que le tatouage conserve ses pouvoirs quelques règles sont à respecter :

  • Ne pas tuer
  • Ne pas voler
  • Ne pas pratiquer l’adultère
  • Ne pas s’intoxiquer (drogue, alcool)
  • Ne pas mentir

En définitif, après quelques mois de recul, je suis toujours aussi satisfaite de mon choix. Je n’aurai pas pu trouver plus beau souvenir à ramener de ce voyage… J’ai eu beaucoup de chance de rencontrer la Fédération et je suis fière qu’un petit bout de Cambodge reste gravé en moi à jamais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s